P1130066.JPG

Foire Aux Questions
sur la psychogénéalogie
et l'analyse trangénérationnelle

Qu'est ce que c'est ?

Le travail transgénérationnel vise à libérer l'avenir du sujet des contraintes héritées du passé.

Pour l'analyste transgénérationnel, les blocages et empêchements qui entravent le consultant sont en lien avec son histoire personnelle mais aussi familiale - parfois traumatique. Ces transmissions peuvent être conscientes et inconscientes.

Le thérapeute mobilise un ensemble de méthodes à la croisée de la psychanalyse, de la systémie familiale, de l'Histoire, de la sociologie clinique et des neurosciences.

Cette approche pluridisciplinaire permet de contextualiser les événements traumatiques survenus aux générations antérieures dans leur environnement historique, social et culturel, et de mettre en conscience leur influence sur la vie du sujet dans le présent.

 

Il s'agit de mettre en lumière les loyautés familiales inconscientes, les injonctions, les interdits, les répétitions qui pèsent sur la personne. De lui permettre de s'en défaire, mais aussi d'identifier les transmissions utiles. Et de retrouver du libre-arbitre. 

 
IMG_9230.JPG

Et en pratique ?

​Le thérapeute transgénérationnel  utilise les outils spécifiques nécessaires à sa clinique.

La psychogénéalogie, qui constitue une partie du processus de l’analyse transgénérationnelle, s’appuie sur le génosociogramme.

 

Véritable "carte" détaillée, c’est une représentation symbolique du système familial : ses données objectives (prénoms et noms, dates, âges, métiers, lieux, etc.), son histoire et ses transmissions et les relations entre les individus. Il s'étoffe au fil des séances, des découvertes et des recherches sur l'histoire familiale.

 

L’analyse transgénérationnelle peut remonter jusqu'à la 7è génération d'ascendants, parfois plus dans certaines situations. Au minimum, on remonte jusqu'aux arrière grands-parents.

Pas à pas, à partir de la “carte” familiale, le client pourra explorer le “territoire” des transmissions familiales inconscientes. Il ira rencontrer cette mémoire à l'aide d'objets, de figurines (constellations), de photos, de rêves éveillés, de gestes symboliques.

 

Pour quoi et quand consulter ?

L’analyse transgénérationnelle est au service de la quête du consultant. Ce processus restaure l'estime de soi et renforce le sentiment de légitimité. Les effets s’en font sentir sur l’entourage proche, en particulier les enfants qui profitent avec soulagement des charges redistribuées. Se relier à son héritage familial dans ses dimensions psychique, matérielle, symbolique, et sociale permet de le transformer pour aller de l'avant.

Ce processus thérapeutique part de l’empêchement, du questionnement ou de la souffrance vécus dans l'ici et maintenant.

Des difficultés avec la place occupée, des conflits familiaux ou professionnels répétés, une crise de passage (mariage, naissance, deuil, anniversaire, retraite, déménagement), un vécu familial traumatique lié à l’Histoire ou encore des non dits ou des secrets de famille pesants sont autant de situations qui vous amènent à entrer dans nos cabinets.

Il n'est pas nécessaire de savoir formuler clairement ce que l'on vient travailler. Les thérapeutes de Mémoires des Arbres accompagnent le consultant dans la recherche d'une demande précise et cernent ensemble avec lui ses difficultés et ses besoins. Les thérapeutes accordent une importance particulière à cette étape qui précède tout travail sur le génogramme.

Il n'est pas non plus nécessaire d'avoir effectué préalablement des recherches généalogiques. Elles se font, accompagnées du thérapeute, au rythme de la thérapie.

Nourrice.jpg
 
pexels-shvets-production-7176319_edited.jpg

Comment se déroulent les séances ?

L'analyse transgénérationnelle est plutôt classée parmi les thérapies brèves. Pour autant, il est impossible de dire à l'avance combien de temps sera nécessaire à chaque histoire singulière. Il faut compter sur un minimum d'une dizaine de séances, lesquelles se terminent nécessairement par une séance de clôture. Celle-ci permet de solder le processus et d'intégrer ce qui vient éclairer la demande initiale. Le consultant peut mettre un terme à la thérapie quand il le souhaite, selon son gré. Et la reprendre s'il en ressent le besoin.

Entre les séances, le thérapeute peut inviter le consultant à réaliser des recherches d'informations généalogiques et à questionner des proches sur des points précis.

L'analyste transgénérationnel procède par questionnements et écoute interactive. C'est un thérapeute humaniste qui dialogue et mobilise ses compétences pour émettre avec le consultant des hypothèses dans le "jeu de pistes" qu'est son écosystème familial.

Le tarif des séances est celui de l'offre thérapeutique locale. Ces séances sont un peu plus longues que des séances de thérapies classiques (entre une heure et une heure trente) et un peu plus espacées, afin de permettre l'assimilation des découvertes.